Les Sardinards de Biya devant l’hôtel de Biya à Genève : personne ne touchera notre président